Test salivaire cannabis

Test salivaire cannabis

NarcoCheck NarcoCheck

NCE-SAL-01

Nouveau

Test salivaire de dépistage du cannabis (THC). Conçu pour le dépistage des prises récentes de cannabis et la prévention routière (autodépistage préventif avant de conduire).

 

L'un des seuls tests au monde à dépister la molécule de cannabis spécifique à la salive (celle recherchée actuellement par la Police).

 

Test salivaire de dernière génération !

Plus de détails

En savoir plus

Ce test salivaire est réservé au dépistage exclusif du cannabis (THC).

Simple, très fiable, et rapport qualité/prix exceptionnel.

 

TEST DE NOUVELLE GÉNÉRATION DESTINÉ À LA PRÉVENTION ROUTIÈRE

 

Avec NarcoCheck® Salivaire : la détection se fait sur le Δ9-THC, c'est à dire la molécule de cannabis que l'on retrouve spécifiquement dans la bouche, car elle est contenue dans la fumée des cigarettes de cannabis. Lorsqu'une personne fume un joint, cette fumée va contaminer la bouche et laisser des traces pendant plusieurs heures. Ce sont ces traces, les mêmes que celles recherchées par la Police et la Gendarmerie, que notre test salivaire va détecter. Il ne s'agit donc plus d'un test urinaire modifié, mais d'une véritable innovation en matière de dépistage salivaire.

 

 

Avec les tests classiques : les tests salivaires actuels sont, pour la plupart, conçus pour détecter dans la salive les mêmes traces de cannabis que dans les urines. Or, plusieurs études scientifiques ont démontré que l'on ne retrouve que des quantités infimes de cette molécule (le THC-COOH) dans la salive. De ce fait, on observe un taux trop important de faux négatifs (le test est négatif alors qu'il devrait être positif).

 

 

Que détecte ce test ?

Ce test salivaire détecte le Δ9-THC, c'est-à-dire, la substance psychoactive du cannabis.

Un joint de cannabis (herbe, haschisch etc.) contient des millions de molécules de Δ9-THC.

 

 

Que révèle ce test ?

Il affichera un résultat positif lorsque la personne testée aura une concentration de THC pur dans la bouche supérieure ou égale à 25 nanogrammes par millilitre de salive.
Il dira donc si oui ou non, la personne testée a consommé du cannabis durant les 4 à 6 dernières heures.

 

Un nouvel outil indispensable de prévention routière !

Petit et très simple d'utilisation, ce test est parfaitement adapté à l'autodépistage. Les consommateurs de cannabis peuvent donc désormais réduire par eux-mêmes les risques routiers liés à la consommation de marijuana ou de haschisch.

 

 

Les avantages des tests salivaires :

  • Ils sont très simples à utiliser et peu invasifs
  • Ils sont utilisables partout, à n'importe quel moment.
    Plus besoin de salle de bain ou de commodités particulières.
    La salive, c'est immédiatement accessible.
  • Ils permettent de détecter la consommation de stupéfiants immédiatement après la prise, bien avant que les traces de drogues ne puissent apparaître dans les urines, et sur une durée de plusieurs heures.
  • Ils se font sous vos yeux, ce qui les rend très difficiles à falsifier ou à fausser. Les tests salivaires réduisent ainsi les possibilités de triche.

 

 

Idéal pour déterminer si le sujet est encore sous l'emprise du cannabis.

Un joint de cannabis fait généralement effet pendant 4 à 6 heures. Dans la mesure où ce test salivaire détecte les consommations datant de moins de 6 heures, un résultat positif pourra logiquement permettre d'envisager un état actuel d'ivresse cannabique.

 

 

Le principe est simple :

 

1 - Passer le batonnet en bouche pendant 1 à 3 minutes

2 - Insérer ensuite le batonnet dans le tube de test

3 - Le test démarre automati-quement. Patienter 10 mn

 

4 - Lire les résultats.

2 lettres sont inscrites sur le boîtier blanc :

C = ligne de contrôle; elle doit toujours être présente sinon le test est invalide.

T = ligne de test pour le THC (cannabis)

Lorsque 2 lignes rouges apparaissent, le test est négatif.

Lorsque 1 seule ligne rouge apparaît, le test est positif.

Lorsque aucune barre n'apparaît à côté de la ligne C, le test est invalide.

 

Ce test est négatif.


Test négatif pour toutes les drogues

Ce test est positif.


Test positif pour les Amphétamines et le cannabis.

Ce test est invalide.


Test invalide

 

 

Quelle est la différence entre le Δ9-THC et le THC-COOH ?


Le Δ9-THC (prononcez "delta 9 THC"), c'est le nom que porte la molécule de cannabis à l'état brut, telle qu'on la retrouve dans le haschisch ou l'herbe (marijuana).

 

Une fois fumée ou ingérée, le corps humain doit modifier cette molécule pour pouvoir l'éliminer. Il la transforme en une sous-molécule, que l'on retrouvera notamment dans les urines : le THC-COOH (appelé aussi 11-nor-Δ9-THC-COOH).

 

Pourquoi est-ce important pour juger des performances d'un test salivaire ?

 

Parce que dans la bouche, on retrouve massivement le Δ9-THC.
Par contre, on ne retrouve que des quantités infimes de THC-COOH, qui devient quasiment indétectable au bout de quelques dizaines de minutes après avoir fumé un joint.

Pour détecter efficacement le cannabis, un test salivaire doit donc impérativement être calibré pour détecter le Δ9-THC.

 

Le problème, c'est que la plupart des tests salivaires actuels sont des tests urinaires modifiés, et donc détectent le THC-COOH. Même à des seuils de détection très bas comme 12ng/ml, ils deviennent inefficaces au bout de quelques dizaines de minutes après le dernier joint fumé.

 

Un test sera donc bien plus efficace en détectant le Δ9-THC à 25ng/ml qu'en détectant le THC-COOH à 12 ng/ml !

 

 

Un test salivaire peut-il remplacer un test urinaire ?


Non, tout simplement car il n'est pas fait pour cela.

Les tests salivaires sont en fait très efficaces là ou les tests urinaires ne le sont pas du tout. On peut détecter les traces de cannabis dans la salive presque imméditement après sa consommation, alors qu'il faut attendre souvent plus d'une dizaine d'heures pour en voir apparaître les trâces dans les urines.

Le dépistage salivaire sera ainsi pleinement efficace sur une période de quelques d'heure suivant l'usage de drogue. Cette période peut être plus ou moins longue selon le métabolisme des personnes et leurs niveau de consommation.

 

Un test salivaire permet de dire : "La personne testée a consommé du cannabis il y a moins de 6 heures".


Un test urinaire permet de dire :
"La personne testée a consommé du cannabis au cours des derniers jours" ou "La personne testée consomme cannabis (plus ou moins régulièrement)".


Chaque type de test a donc sa spécificité et aucun ne peut remplacer l'autre.

Fiche technique

Type de testSalivaire
Marque/FabricantNarcoCheck®
FiabilitéTrès bonne. L'un des meilleurs tests salivaires actuellement.
Résultats en10 minutes
Période de détection4 à 6 heures après la prise de cannabis
Seuil de détection--Multiple-- Plus de détails Réduire

Seuils de détection

NarcoCheck® Test salivaire : Cannabis

Substances détectéesconcentration (ng/ml)
Δ9-THC *25 ng/ml

* Molécule mère du cannabis (aussi appelée "THC parent"), telle qu'on la retrouve dans la salive.