Test salivaire multi-drogues

Test salivaire Multi-Drogues (5 en 1)

Le test salivaire NarcoCheck® détecte 5 drogues simultanément : cannabis, cocaïne, héroine, ecstasy et amphétamines. C'est notamment l'un des seuls tests salivaires au monde capable de détecter la molécule de cannabis que l'on retrouve spécifiquement dans la salive.

Test salivaire de toute dernière génération

Made in France - Fabriqué à Montluçon (03)Utilisé par les Armées Françaises
Référence NCE-S-M5-1
Type de test Salivaire
Drogues dépistées • Cannabis (ultra-sensible)
• Cocaïne • Héroine/Opiacés
• Amphétamines • Ecstasy/Meth
Délai maximal de détection • Cannabis : 4 à 6 heures
• Autres drogues: 24 à 48 heures
Résultats en 10 minutes
Fiabilité Très haute. L'un des tests les plus fiables actuellement disponibles.
Marque, Fabricant NarcoCheck®
$14,90
Quantité Prix unitaire
De 1 à 4 tests $14,90 par test
De 5 à 9 tests $14,50 par test
De 10 à 19 tests $14,20 par test
De 20 à 30 tests $13,90 par test
Plus de 30 tests Contactez-nous

Test salivaire NarcoCheck® Multi-Drogues (5 en 1)

Cannabis / Cocaïne / Héroine / Amphétamines / Ecstasy

TEST DE NOUVELLE GÉNÉRATION DESTINÉ À LA PRÉVENTION ROUTIÈRE

Encore plus simple, plus rapide, plus sensible et sans aucune manipulation !

Très haute sensibilité de détection du cannabis: 10 ng/ml !

Que détecte ce test ?

Ce test salivaire détecte les 5 drogues les plus consommées actuellement, qui sont également celles dépistées lors de contrôles routiers : cannabis, cocaïne, héroine/opiacés, amphétamines et Ecstasy/Methamphétamine.

Que révèle ce test ?

Il affichera un résultat positif lorsque la personne testée a consommé du cannabis durant les 4 à 6 dernières heures. C'est le temps durant lequel la consommation de cannabis provoque des effets psycho-actifs. Autrement dit, le test sera positif lorsque la personne est encore sous influence d'une ivresse cannabique.

Ce test affichera également un résultat positif en cas de consommation d'une autre drogue dans les dernières 24h.

Simple et rapide à utiliser

A propos de la détection du cannabis

Avec NarcoCheck® Salivaire, la détection du cannabis se fait sur le Δ9-THC, c'est à dire la molécule de cannabis que l'on retrouve spécifiquement dans la bouche, car elle est contenue dans la fumée des cigarettes de cannabis. Lorsqu'une personne fume un joint, cette fumée va contaminer la bouche et laisser des traces pendant plusieurs heures. Ce sont ces traces, les mêmes que celles recherchées par la Police et la Gendarmerie, que notre test salivaire va détecter. Il ne s'agit donc plus d'un test urinaire modifié, mais d'une véritable innovation en matière de dépistage salivaire.

Un nouvel outil indispensable de prévention routière

Petit et très simple d'utilisation, ce test est parfaitement adapté à l'autodépistage. Les consommateurs de cannabis peuvent donc désormais réduire par eux-mêmes les risques routiers liés à la consommation de marijuana ou de haschisch.

Les avantages des tests salivaires

  • Ils sont très simples à utiliser et peu invasifs
  • Ils sont utilisables partout, à n'importe quel moment.
    Plus besoin de salle de bain ou de commodités particulières.
    La salive, c'est immédiatement accessible.
  • Ils permettent de détecter la consommation de stupéfiants immédiatement après la prise, bien avant que les traces de drogues ne puissent apparaître dans les urines, et sur une durée de plusieurs heures.
  • Ils se font sous vos yeux, ce qui les rend très difficiles à falsifier ou à fausser. Les tests salivaires réduisent ainsi les possibilités de triche.

Questions fréquentes

Le Δ9-THC (prononcez "delta 9 THC"), c'est le nom que porte la molécule de cannabis à l'état brut, telle qu'on la retrouve dans le haschisch ou l'herbe (marijuana).

Une fois fumée ou ingérée, le corps humain doit modifier cette molécule pour pouvoir l'éliminer.

Il la transforme en une sous-molécule, que l'on retrouvera notamment dans les urines : le THC-COOH (appelé aussi 11-nor-Δ9-THC-COOH).

Parce que dans la bouche, on retrouve massivement le Δ9-THC.
Par contre, on ne retrouve que des quantités infimes de THC-COOH, qui devient quasiment indétectable au bout de quelques dizaines de minutes après avoir fumé un joint.

Pour détecter efficacement le cannabis, un test salivaire doit donc impérativement être calibré pour détecter le Δ9-THC.

Le problème, c'est que la plupart des tests salivaires actuels sont des tests urinaires modifiés, et donc détectent le THC-COOH.

Connaître la nature exacte de la molécule dépistée par le test est donc fondamental !

Non, tout simplement car il n'est pas fait pour cela.

Les tests salivaires sont en fait très efficaces là où les tests urinaires ne le sont pas du tout. On peut détecter les traces de cannabis dans la salive presque immédiatement après sa consommation, alors qu'il faut attendre souvent plus d'une dizaine d'heures pour en voir apparaître les traces dans les urines.

Le dépistage salivaire sera ainsi pleinement efficace sur une période de quelques heures suivant l'usage de drogue. Cette période peut être plus ou moins longue selon le métabolisme des personnes et leurs niveaux de consommation.

Un test salivaire permet de dire : "La personne testée a consommé du cannabis il y a moins de 6 heures".

Un test urinaire permet de dire : "La personne testée a consommé du cannabis au cours des derniers jours" ou "La personne testée consomme du cannabis (plus ou moins régulièrement)".

Chaque type de test a donc sa spécificité et aucun ne peut remplacer l'autre.

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous poser cette question.

Tout d'abord précisons bien les choses: ce test n'est pas un outil juridique. Il se fiche de savoir si la consommation de CBD est légale ou pas.

La seule chose que ce test sait faire, c'est dire si, oui ou non, il détecte plus de 10 nanogrammes de THC dans la bouche. Or, à ce niveau de concentration de THC dans la salive, le législateur considère que vous n'êtes pas en état de conduire.

Par ailleurs, s'il est vrai que le CBD contient très peu de THC, il en contient tout de même. Et si une unique cigarette de CBD ne risque pas de vous faire dépasser le seuil fatidique, plusieurs cigarettes de CBD sont tout à fait susceptibles de le faire. Et dans ce cas, vous avez bel et bien dans l'organisme une présence trop importante de THC, qui de facto, influe sur vos réflexes et votre lucidité.

Fumer beaucoup de CBD, c'est comme boire plusieurs verres de vin. Le vin n'est pas une boisson très alcoolisée, mais la consommation excessive rend inapte à la conduite.

Et bien, plusieurs cigarettes de CBD, c'est comme plusieurs verres de vin.

Au regard du cannabis comme du CBD, ce test ne fait au final que son travail: vous dire si vous êtes en état de conduire, et accessoirement, si vous risquez de perdre votre permis en cas de contrôle.

Info line : 04.70.08.08.85
Label UAF

Utilisé par les Armées Françaises

Après avoir été évalué et sélectionné pour ses hautes qualités et performances, ce produit a obtenu le label officiel des équipements utilisés par l'Armée de Terre, la Marine Nationale et/ou L'Armée de l'Air.

Voir le certificat

Simple et rapide

Sensibilité / Spécificité

Cut-off Details

NarcoCheck® - Test salivaire Multi-Drogues (5 en 1)
Substance Cut-off (ng/ml)
Δ9-Tétrahydrocannabinole (THC natif) 10
Substance Cut-off (ng/ml)
Cocaïne 20
Benzoylecgonine 100
Ecgonine HCl 800
Ecgonine Methyl Ester 200
Substance Cut-off (ng/ml)
Morphine 10
6-Acétylcodéine 15
6-Acétylmorphine 15
6-Monoacétylmorphine 15
Codéine 20
Dihydrocodéine 65
Ethylmorphine 25
Oxycodone 65
Oxymorphone 100
Substance Cut-off (ng/ml)
D-amphétamine 25
(±) 3,4-Méthylènedioxyamphétamine (MDA) 200
DL-p-Chloroamphétamine 200
Phentermine 50
Tyramine 5 000
β-Phényléthylamine 5 000
Substance Cut-off (ng/ml)
MéthAmphétamine 50
(1R, 2S) - (-)-Ephédrine 6 000
(±) 3,4-Méthylènedioxyméthamphétamine (MDMA) 100
3,4-Méthylènedioxy-N-éthylamphétamine (MDEA) 2 000
d,l-éphédrine 10 000
Méthoxyphénamine 10 000