Test urinaire de dépistage des MethCathinones

Test des MethCathinones

NarcoCheck NarcoCheck

NCE-MCAT-1S

Nouveau

Test urinaire de dépistage des MethCathinones (principale classe des nouvelles drogues de synthèse). Désormais, il est donc possible de dépister les substances telles que la méphédrone, la 3-MMC, la butylone, la méthylone etc.

Plus de détails

En savoir plus

La MethCathinone est actuellement la plus grande famille des nouvelles drogues de synthèse (NDS) sur le marché des stupéfiants. C'est une molécule dérivée de la cathinone, qui est elle-même l'un des principes actifs du Khat, une plante d'origine africaine réputée pour ses effets psychotropes. En clair, la methcathinone est une cathinone de synthèse, c'est à dire la version purement synthétique du principe actif de cette plante. Cette drogue est donc intégralement fabriquée en "laboratoire" à l'aide de composés chimiques.

C'est notamment l'une des drogues qui a été vendue dans plusieurs pays sous l'appellation trompeuse "sels de bain" (ou Bath salts), Research Chemicals (RC) ou encore "Fertilisants". Ses effets s'apparentent à ceux des amphétamines et de la methamphétamine. C'est un psychostimulant puissant et très addictif.

Une multitude de sous-molécules dérivées de cette methcathinone ont ensuite été développées pour contourner les interdictions internationales. Lorsque l'une devient illégale, les producteurs modifient légèrement la structure moléculaire de la methcathinone de base, de façon à pouvoir proposer sur le marché une nouvelle molécule, qui elle, n'est pas (encore) interdite. On les appelle les "drogues légales" (ou "Legal Highs" en anglais). De ce fait, un nombre impressionnant de ces sous-molécules est en vente quasi-libre sur internet. 

Il en résulte une situation extrêmement dangeureuse, car si certains effets communs à ces divers dérivés de methcathinone sont connus, comme la forte accoutumance et la toxicomanie qu'elles peuvent provoquer, la communauté scientifique ne dispose par contre d'aucun recul sur leurs autres effets et conséquences à plus ou moins longs termes sur la santé.

Jusqu'à début 2016, il n'existait aucun test urinaire de dépistage de ces drogues.
Aujourd'hui, toujours à l'avant-garde de la prévention, NarcoCheck vous propose désormais ce test capable de dépister la plupart de ces molécules dérivées de la methcathinone.

Ce test donnera donc un résultat positif en cas de consommation de 4-MMC (méphédrone), 3-MMC (3-methylmethcathinone), 4-MEC (4-methylethcathinone), bk-MBDB (butylone), bk-MDMA (methylone) etc.

A noter:

  • ce test est très spécifique aux methcathinones, et ne présente pas de réaction croisée avec d'autres molécules, même très similaires, comme la méthamphétamine ou la MDMA. Il permet donc d'attester que la drogue consommée est bien apparentée aux nouvelles drogues de synthèse (NDS), et non à une molécule plus ancienne, pour lesquelles nous avons d'ailleurs des tests tout aussi spécifiques.
  • ce test ne présente pratiquement pas de réaction croisée avec la MDPV, qui est une autre grande classe de cathinones de synthèse, pour laquelle nous avons un test spécifique.

 

Mode d'emploi

Fiche technique

Type de testUrinaire
Marque/FabricantNarcoCheck®
FiabilitéExcellente (≈99%)
Résultats en5 minutes
Période de détection48-72h après consommation
Seuil de détection500 ng/ml Plus de détails Réduire

Seuils de détection

NarcoCheck® MethCathinones 500 ng/ml

Substances détectéesconcentration (ng/ml)
MethCathinone500 ng/ml
4-MMC (Méphédrone)520 ng/ml
3-MMC (3-methylmethcathinone)500 ng/ml
4-MEC (4-Methylethcathinone)550 ng/ml
Méthylone (MDMC, bk-MDMA)520 ng/ml
Cathinone (RCN*)>10 000 ng/ml
MDPV (RCN*)>10 000 ng/ml

*RCN = Réaction-Croisée Négligeable (ne réagit pratiquement pas à ces substances, ce qui garantit une spécificité maximale du test).